En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que les cookies soient utilisés afin de vous proposer des contenus pertinents et une meilleure expérience. En savoir plus

Le bilan de compétences : Tremplin vers une évolution professionnelle

Le bilan de compétences : Tremplin vers une évolution professionnelle

Besoin de faire le point sur vos aptitudes et vos motivations afin de définir un projet professionnel, d’envisager une
reconversion ? Le bilan de compétences, service proposé par l’APECITA, peut vous y aider…

Tout au long de l’année, l’APAECITA propose différents services en direction des personnes qui souhaitent être accompagnées dans leur recherche d’emploi ou leur évolution professionnelle. Parmi ces services, le bilan de compétences permet de faire le point sur ses compétences professionnelles ainsi que ses aptitudes et motivations. « Il s’agit d’une parenthèse au cours d’une carrière qui peut aider à définir un projet professionnel, à envisager
une reconversion, à clarifier un projet de formation ou d’évolution dans l’entreprise et à mieux connaître l’environnement professionnel », explique Floriane Le Goff, conseillère emploi-formation à l’APECITA Bretagne.

Le bilan de compétences s’adresse aux exploitants agricoles, aux salariés : « La démarche la plus simple est de contacter directement un centre de bilan de compétences agréé, de prendre rendez-vous et de rencontrer un conseiller. Il est recommandé de prendre contact avec trois centres différents. » Un bilan en trois étapes
Le bilan de compétences, d’une durée de 16 à 24 heures, se déroule sur deux à trois mois en 8 à 9 séances. Il comprend une phase préliminaire qui a pour objets l’analyse des besoins et objectifs du bénéficiaire, la présentation de la démarche, du déroulement et du contenu du bilan. Ce premier rendez-vous est suivi de la phase d’investigation qui permet à la personne, par le biais d’exercices et de tests de personnalité, d’analyser ses motivations et ses intérêts professionnels et personnels, d’identifier ses compétences et ses savoir-faire, de façon à
dégager des pistes d’activité professionnelle. « Ces projets sont ensuite confirmés ou non par des enquêtes métiers, des rencontres avec des professionnels destinés à se rendre compte de la réalité d’un métier ». Une phase de conclusion permet enfin de synthétiser les résultats, avec remise d’un document qui reprend le plan d’action et
prévoit les étapes de sa mise en oeuvre. Un suivi du projet a lieu dans les six mois après la fin du bilan de compétences.

—— Danielle BODIOU (Tribune Verte 2893)