En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que les cookies soient utilisés afin de vous proposer des contenus pertinents et une meilleure expérience. En savoir plus

Vivaplante fait appel à l'APECITA

Vivaplante fait appel à l'APECITA

Pour encourager son développement et pour répondre au départ d’un de ses salariés, Vivaplante a sollicité l’APECITA pour rechercher du personnel. Expérience.

Vivaplante, structure de commercialisation de producteurs horticoles, a fait appel à l’APECITA pour embaucher récemment deux technico-commerciaux. « Le premier développera notre activité dans le Sud-Est, explique Patrick Gaudin, horticulteur et directeur commercial. C’est donc une création de poste. Pour le second, il s’agit d’un remplacement. » La décision de créer un nouveau poste a été prise en janvier 2018, en sachant que le nouveau recruté devrait être opérationnel d’ici la fin de l’année. La recherche a été réellement activée lors du Job dating au Salon du Végétal à Nantes en juin dernier. Le BTS correspond au niveau de compétences exigé pour ces postes, mais du personnel confirmé avec un BTSA n’était pas exclu, de même qu’un niveau ingénieur agricole. « Nous n’avons pas trouvé le profil qui nous intéressait, spécifie le directeur commercial. Nous recherchions une personne avec des connaissances techniques horticoles ou agricoles avérées. Dans notre entreprise, le technico-commercial a de multiples fonctions. Il est en contact permanent sur le terrain avec les clients de l’automne jusqu’en février. Ensuite, il assure la vente par téléphone. Et à cette occasion, il remplit davantage le rôle de conseiller. » Un recrutement des plus rapides Après le Job dating, l’entreprise horticole s’adresse à l’APECITA comme pour toutes les embauches. Vivaplante est désormais bien rodé pour cette recherche : appel de l’APECITA de Lyon, échanges sur la rédaction du poste à offrir et validation par mail. Vivaplante reçoit directement les CV qu’elle analyse. Une journée d’entretien est réalisée après un premier tri. Cette démarche prend du temps, puisque les candidats sont auditionnés par plusieurs personnes. « La seconde embauche demandait de traiter les recrutements le plus rapidement possible, précise Patrick Gaudin. Elle a commencé début octobre, et l’embauche a été validée le 2 novembre. » Quand environ quinze candidats sont retenus, les recruteurs organisent un premier entretien puis un second pour un dernier tri. Si entretemps, ils repèrent une personne qui possède un très bon profil, elle est conviée avec les candidats du second entretien. « Nous gagnons ainsi du temps, affirme Patrick Gaudin. Mais à l’avenir et lorsque la demande n’est pas urgente, je pense qu’il est préférable que l’APECITA procède à un premier tri. L’agence a des méthodes que nous ne maîtrisons pas, et elle peut sélectionner un panel de candidats que nous pouvons peut-être occulter. »

Marie-Dominique GUIHARD (Cahier Expert Horticulture 2018)

Bio express

• Groupement d’horticulteurs
• Création en 1988, basée à Vourles (69)
• 300 salariés (production incluse) dont 12 commerciaux
• Spécialité : gamme de plantes d’extérieur (plantes vivaces, plantes aromatiques et potagères, fraisiers et arbustes à petits
fruits, plantes à massifs et de balcons/terrasses, rosiers Meilland et plantes méditerranéennes).