En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que les cookies soient utilisés afin de vous proposer des contenus pertinents et une meilleure expérience. En savoir plus

STAGEDATING COMIFER - GEMAS - EVALUATION DES PERFORMANCES AGROENVIRONNEMENTALES DES OUTILS D'AIDE À LA DÉCISION EN FERTILISATION AZOTÉE À L'ÉCHELLE DE LA ROTATION H/F

STAGEDATING COMIFER - GEMAS - EVALUATION DES PERFORMANCES AGROENVIRONNEMENTALES DES OUTILS D'AIDE À LA DÉCISION EN FERTILISATION AZOTÉE À L'ÉCHELLE DE LA ROTATION H/F

  • Localisation Nord
  • Type de contrat Stage
  • Nb de postes 1
  • Référence AT011550
  • Date de publication 04/11/2019

Descriptif du poste

Ce stage sera accueilli au sein d'Yncréa Hauts de France, établissement ISA. C'est une association loi 1901 qui a vu le jour suite à la fusion en 2012 de trois écoles d'ingénieur HEI, ISA et ISEN (http://www.yncrea-hautsdefrance.fr). Le travail s'inscrit dans le cadre d'un projet financé par l'agence de l'eau Artois-Picardie en collaboration avec le groupe Carré (http://www.groupe-carre.fr), l'Institut de Genech (http://www.institutdegenech.fr) et l' UR 1158 AgroImpact de l'INRA de Laon (www.npc.inra.fr).
 
Contexte et objectifs
De très nombreux outils d'aide à la décision (OAD) existent actuellement pour aider les agriculteurs à raisonner la dose d'intrants azotés sur leur parcelle et à l'appliquer au bon moment et au bon endroit. Ces outils ne fonctionnement pas tous sur le même principe et n'apportent donc pas exactement le même conseil de fertilisation. Tous sont utilisés par les agriculteurs pour adapter la dose préconisée en début de culture par la méthode du bilan (COMIFER, 2013 ; Machet et al., 2012). La question se pose alors de leur efficacité et de leur efficience, tant du point de vue agronomique
qu'environnemental.
 
Pour répondre à ces interrogations, un dispositif expérimental a été mis en place sur 2 sites afin de comparer différents OAD. Les essais ont été mis en place en 2016-2017 et cherchent à étudier les performances des OAD à l'échelle de la rotation (orge-blé-colza-blé).
 
L'objectif de ce stage est d'évaluer le bilan de 4 OAD en fertilisation azotée. Il s'agit de :
- Confirmer l'efficacité agronomique de chaque OAD
- Suivre le devenir de l'azote dans le sol et dans la plante par marquage isotopique à l'azote 15
- Quantifier par modélisation les différents flux d'azote de la parcelle selon le conseil de l'OAD.

Méthodologie et travail à accomplir
Ce stage comporte 2 composantes distinctes à réaliser :

1. Des expérimentations au champ sont mises en place sur une culture de blé sur 2 sites : à la ferme pilote du Groupe Carré et à l'Institut de Genech. La dose d'azote à apporter sera calculée via les méthodes classiques (méthode du bilan) et en utilisant 4 OAD : Farmstar, Ntester, drone et Agroconseil. Ils seront mis en oeuvre sur la totalité de la parcelle pour ajuster la dose d'azote à apporter au 3ième apport. Une partie de l'engrais apporté (3ième apport) sera marqué à l'N15. Des bougies poreuses ont été installées à 1 m de profondeur sur les 2 sites pour suivre la lixiviation de l'azote.

2. Ce projet propose d'étudier les performances des OAD à l'échelle de la rotation (orge-blé-colza-blé), ainsi 3 campagnes culturales ont déjà eux lieux et ont permis d'acquérir des données sur les performances agronomiques (rendement, qualité de la récolte, biomasse...) et environnementales (reliquats, solution du sol via des bougies poreuses...). L'objectif serait d'utiliser ces données dans le modèle STICS afin de calculer les différents flux d'azote à l'échelle de la rotation et conclure sur les performances environnementales des outils.

Le stagiaire aura pour mission de :
- Suivre l'expérimentation blé sur les 2 sites et analyser les échantillons en laboratoire (biomasses, reliquats azotés, prélèvement de solution du sol)
- Mettre en oeuvre les conseils appliqués par les OAD
- Paramétrer le modèle STICS pour calculer les différents flux d'azote du système pour les cultures de la rotation
- Traiter et analyser les données produites

Profil souhaité

Etudiant en Master 2 en agronomie ou fin d'études d'ingénieur agronome.
Intérêt pour l'agronomie et gout pour le travail expérimental et de modélisation.
Une expérience avec le modèle STICS serait un plus.
Rigueur, esprit d'analyse et de synthèse.
Permis de conduire B requis.

Formation

BAC+5

Conditions

Ce stage sera accueilli à Lille à l'établissement ISA et sera encadré par Sitraka ANDRIANARISOA enseignant-chercheur et Marie-Astrid Bouchard doctorante.
Le stage durera 6 mois de février/mars à septembre 2020 (avec 2 semaines de vacances en août 2020).

Statut

Stagiaire

Comment postuler ?

  • Type de candidature Les candidatures (CV et lettre de motivation) sont à envoyer avant le 1 décembre 2019 en postulant en ligne.
  • Offre en ligne jusqu'au 04/12/2019

Postuler dès maintenant !

L'entreprise

ISA LILLE YNCRÉA HAUTS DE FRANCE

Localisation