En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que les cookies soient utilisés afin de vous proposer des contenus pertinents et une meilleure expérience. En savoir plus

Agricadre s'exporte dans le Nord

Agricadre s'exporte dans le Nord

Initié par l’École supérieure d’agricultures d’Angers, Agricadre est une formation diplômante dans le commerce et la gestion agricole et agroalimentaire.

Agricadre, formation pratiquée à l’École supérieure d’agricultures d’Angers (49), sera mise en oeuvre à la rentrée prochaine au lycée de Genech près de Lille. Bien connue dans le monde de l’agriculture, elle forme les futurs chefs d’entreprise et managers du monde agricole en commerce et en gestion. « Depuis de nombreuses années nous avons des contacts avec ce lycée, spécifie Anne Prud’homme, responsable Agricadre à l’Esa. L’équipe pédagogique d’Angers est en étroite relation avec celle de Genech. Les contenus des cours seront similaires. En revanche, la validation du diplôme se fera par un jury basé sur Angers. »

L’alternance dans 80 % des cas

Après avoir obtenu un BTS ou un DUT, les étudiants qui sont admis à Agricadre s’investissent durant deux ans pour obtenir un titre professionnel agricole de niveau master I, intitulé dans le répertoire national de la certification professionnelle responsable en commerce et gestion pour l’agriculture et l’agroalimentaire. Anne Prudhomme précise : « La formation permet de maîtriser les rouages de l’entreprise, de mieux comprendre son environnement, de développer des compétences à la fois professionnelles et comportementales en management d’entreprise du secteur agricole et agroalimentaire. »

En 29 ans d’existence, plus de 1 200 diplômés ont ainsi été formés. Préparé en alternance dans 80 % des cas, ce diplôme donne accès aux métiers de technico-commercial, conseiller et chargé de clientèle, responsable de production, chef d’entreprise ou encore assistant en marketing, logistique ou gestion de projet. Les diplômés trouvent assez rapidement du travail, cette formation étant adaptée aux besoins des entreprises. En moyenne, 60 % d’entre eux trouvent du travail avant la fin de la formation et 90 % dans les six mois suivant l’obtention du diplôme.

—— Marie-Dominique GUIHARD (Tribune Verte 2923)