En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que les cookies soient utilisés afin de vous proposer des contenus pertinents et une meilleure expérience. En savoir plus

APECITA Bretagne : Une délégation attentive aux besoins de tous ses publics

APECITA Bretagne : Une délégation attentive aux besoins de tous ses publics

La délégation Bretagne de l’APECITA accompagne aussi bien les candidats dans leur recherche d’emploi que les entreprises dans leurs recrutements. Elle intervient également dans les établissements de formation et est présente lors d’événements professionnels, à l’image du prochain Salon La Terre est notre métier, où elle organise en septembre un agri jobdating.

Depuis de nombreuses années, les missions de l’APECITA, l’association spécialisée dans l’emploi et dans la formation dans les secteurs de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de l’environnement, consistent à favoriser la rencontre des employeurs et des personnes à la recherche d’un emploi, à accompagner les entreprises dans leurs recrutements, ou encore à conseiller et à orienter les candidats. Pour répondre au mieux aux attentes de ces différents publics, l’APECITA est organisée en délégation régionale. Celle de Bretagne couvre les quatre départements que sont les Côtesd’Armor, le Finistère, l’Ille-et-Vilaine et le Morbihan. « Cette implantation en région et notre connaissance des territoires nous permettent de mieux cerner les problématiques, les besoins et les attentes des entreprises ainsi que des candidats », explique Annie Jestin, déléguée régionale de l’APECITA Bretagne. Pour mener à bien toutes ces missions, elle est secondée par trois conseillères emploi-formation : Nathalie Riou, Floriane Le Goff et Aurélie Lagrée.

Dans leurs locaux, situés au sein de la maison de l’agriculture à Rennes, elles reçoivent de nombreux candidats. « Nous accueillons plus de 450 candidats par an en entretiens individuels, précise Annie Jestin. Nous leur apportons essentiellement des informations sur le marché de l’emploi, sur les filières et sur les métiers ainsi que des conseils en recherche d’emploi. Nous pouvons également les accompagner dans l’élaboration de leur projet professionnel, dans la construction d’outils comme le CV, la lettre de motivation. Nous les préparons aux entretiens de recrutement et effectuons des simulations. »

Des bilans de compétences proposés en formule mixte

Les conseillères de la délégation sont également formées au bilan de compétences : « C’est un service que nous proposons depuis plusieurs années et qui permet, à la personne qui le suit, d’analyser ses compétences professionnelles et personnelles, ses aptitudes et ses motivations en appui d’un projet d’évolution professionnelle et, le cas échéant, de formation, explique Nathalie Riou. C’est un travail au long cours qui s’étale sur deux à trois mois à raison de six à neuf séances de deux à trois heures chacune. Après une première phase préliminaire où nous analysons les besoins et les objectifs de la personne, nous passons à la phase d’investigation. C’est la partie la plus longue qui a pour objectif de dégager un projet prioritaire, voire des projets secondaires. Je conseille alors aux personnes de réaliser des enquêtes métiers pour qu’elles vérifient par elles-mêmes que leur projet est en adéquation avec la réalité du terrain. Ce n’est qu’après cette phase que nous élaborons un plan d’action à mettre en oeuvre. » Habituellement, les rendez-vous se font en face-à-face, mais le confinement a poussé l’APECITA à s’adapter et à poursuivre les bilans à distance. « Cette formule a été appréciée. Nous continuerons donc à la proposer, ajoute Nathalie Riou. Nous avons en effet remarqué que pour des personnes éloignées de Rennes, la distance pouvait être un frein à la réalisation d’un bilan de compétences. Cependant, une formule 100% à distance est difficilement envisageable. C’est en effet important d’avoir des échanges réels car à travers un écran, nous passons à côté de la communication non verbale, qui est pourtant essentielle pour bien comprendre la personne et sa manière d’être. »

Recrutement : s’adapter au profil des entreprises

Une autre mission de l’APECITA est l’accompagnement des entreprises incluant la diffusion d’offres d’emploi et de stages ainsi qu’un service d’appui au recrutement à la carte. « Nous nous adaptons à la demande des employeurs, précise Annie Jestin. Les grandes entreprises sont surtout intéressées par la diffusion de leurs annonces et par le sourcing (recherche de candidats). Une entreprise sans service RH utilise soit le service à la carte soit l’accompagnement complet qui peut aller de l’analyse de poste à la sélection et à l’évaluation des candidatures à travers des tests spécifiques. » L’APECITA organise également des événements plus spécifiques que sont les agri jobdating. La délégation intervient auprès des élèves et des étudiants de l’enseignement agricole, agroalimentaire et de l’environnement sur des thématiques telles que la présentation du marché de l’emploi, la découverte de l’entreprise et de ses fonctions, l’accompagnement à l’orientation et à l’élaboration de projet professionnel ou la stratégie de recherche d’emploi. Là encore, la crise sanitaire a poussé les équipes à s’adapter : réactivité et adaptabilité ont été, une fois de plus, la clé du succès, comme en témoigne Catherine Bergeran, référente pédagogique de la licence professionnelle ABCD au CFPPA Rennes-Le Rheu (voir le témoignage ci-dessous).

—— Aude BRESSOLIER (Tribune Verte 2945)

La délégation en 2019 : EN CHIFFRES

  • 1 168 offres d’emploi diffusées, soit une hausse de 5 % par rapport à 2018
  • 1 174 candidats inscrits
  • 456 entretiens conseil et bilans réalisés
  • 50 interventions dans les établissements de formation
  • 989 élèves, étudiants rencontrés
  • 1 agri jobdating réalisé à l’occasion du Space : 38 entreprises mobilisées / 280 postes proposés / 340 rendez-vous réalisés

Événements : DES AGRI JOBDATING À NE PAS MANQUER !

La délégation Bretagne de l’APECITA organisera au mois de septembre deux agrijobdating :

  • les 16 et 17 septembre 2020 à Rennes (voir page 10) ;
  • les 22 et 23 septembre à Retiers, à l’occasion du Salon La Terre est notre métier porté par la Fnab, la Fédération nationale d’agriculture biologique.
    La liste des entreprises participantes et des postes à pourvoir est disponible sur le site

Catherine Bergeran, référente pédagogique de la licence professionnelle ABCD au CFPPA Rennes-Le Rheu « L’APECITA a su réinventer avec succès son accompagnement auprès de nos étudiants"

Depuis douze ans, la licence pro ABCD (agriculture biologique : conseil et développement), co-accréditée par l’université Clermont-Auvergne et par VetAgroSup, forme des cadres polyvalents spécialistes des questions de l’agriculture biologique. De par la taille de son réseau et puisqu’elle est proposée sur dix sites différents, cette formation, en alternance cours/entreprise, est unique en France. Afin de préparer au mieux les étudiants à leur entrée (ou à leur retour) sur le marché du travail, certains établissements font appel aux équipes de l’APECITA afin de les aider à affiner leurs techniques de recherche d’emploi. Catherine Bergeran, la référente pédagogique de la licence pro ABCD au sein du CFPPA Rennes-Le Rheu, explique comment l’APECITA a adapté avec succès sa prestation en cette période exceptionnelle de crise sanitaire. « Habituellement, l’équipe de l’APECITA Bretagne intervient auprès de nos étudiants lors d’une journée collective où, après les avoir fait travailler en amont sur des offres d’emploi et rédiger CV et lettre de motivation, les conseillères emploi-formation leur apportent des conseils pour améliorer ces outils et pour les préparer aux entretiens de recrutement. Cette année, l’intervention, prévue au mois d’avril, n’a pas pu se faire en raison de la crise sanitaire. Quand nous avons contacté l’APECITA pour annuler leur venue, les conseillères emploi-formation nous ont rapidement proposé de transformer cette journée en des suivis individuels grâce au logiciel Skype. Le contenu étant sensiblement identique à l’intervention collective. Nos étudiants ont été ravis de cette formule, car cela leur a permis d’avoir des conseils personnalisés et adaptés à leur projet professionnel. Du côté de l’équipe pédagogique, nous avons eu accès au débriefing de chaque entretien, ce qui nous permet d’en savoir plus sur la maîtrise de chacun de nos étudiants en matière de recherche d’emploi. »

Pour en savoir plus sur la licence professionnelle ABCD ou pour proposer un stage ou un contrat d’apprentissage, contactez Vincent Gauchard responsable apprentissage vincent.gauchard@educagri.fr ou allez sur le site Internet www.licence-pro-abcd.fr