En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que les cookies soient utilisés afin de vous proposer des contenus pertinents et une meilleure expérience. En savoir plus

Auditeur en agriculture biologique F/H

Auditeur en agriculture biologique F/H

On compte sur l'Auditeur en agriculture biologique

  • Participer à la garantie biologique des produits en réalisant des audits sur tout le processus d’élaboration
  • Vérifier le respect du cahier des charges AB par les différents acteurs de la filière (producteurs, transformateurs…)
  • Mener les contrôles et les prélèvements nécessaires au bon déroulement de l’audit
  • Préparer et restituer des rapports d’audits complets
  • Organiser ses plannings de rendezvous auprès des clients
  • Être en contact permanent avec les professionnels de l’agriculture biologique

Son profil

  •  Bonnes connaissances en agriculture (productions végétales, productions aniamles, cultures spécialisées...) et/ou en agroalimentaire
  • Maitrise du cahier des charges de l'agriculture biologique
  • Capacité d'écoute, de diplomatie et de synthèse
  • Autonomie
  • Sens du contact et de l'organsiation
  • esprit d'équipe
  • Bonnes qualités relationnelles

Les formations possibles

  • Bac+2 en agriculture ou agroalimentaire (BTSA, DUT…)
  • Licence pro ABCD
  • Ingénieur agri/Agro
  • Permis B obligatoire

Quelle rémunération ?

Entre 25 à 29 K€

Où exercer ?

Au sein d'un organisme certificateur en agriculture biologique

Ses perspectives d'évolution

  • Évoluer vers un poste de responsable de service (responsable de certification ou responsable qualité) au sein d’un organisme certificateur.
  • S’orienter vers des fonctions de responsable qualité.

Pour en savoir plus, consultez notre fiche Auditeur en agriculture bio

Témoignages

Ecocert France : 240 Auditeurs AB dans toute la France

Ecocert France, filiale du groupe Ecocert, certifie en agriculture biologique des producteurs agricoles et des transformateurs agroalimentaires. « Nous valorisons les bonnes pratiques, défendons la production respectueuse de l’environnement », résume Valérie Sassé, responsable des opérations de certification chez Ecocert France. La structure emploie environ 400 personnes dont 240 auditeurs AB répartis dans toute la France, que la  responsable compare à des explorateurs. Les auditeurs AB vont en effet sur le terrain au contact des clients, pour vérifier s’ils respectent le cahier des charges européen de l’agriculture biologique. Ils analysent les risques, consignent leurs observations dans un rapport transmis ensuite à un chargé de certification qui prendra la décision de certifier ou non l’entreprise, selon d’autres éléments également. « Les auditeurs doivent être curieux, s’adapter aux situations rencontrées, avoir un regard d’investigateur en sachant recouper des éléments, détaille Valérie Sassé. Ils sont également très autonomes et gèrent leurs rendez-vous. » Les auditeurs travaillent de leur domicile lorsqu’ils ne sont pas chez leurs clients. Ils ont en moyenne 200 opérateurs à aller voir tous les ans dans leur zone de production. Sur les 240 auditeurs AB, environ 70 % sont spécialisés en production agricole et 30 % en agroalimentaire. « À l’embauche, nous les sélectionnons par spécialité. En production, il leur faudra un diplôme en relation avec l’agriculture (minimum Bac+2) et en transformation avec l’agroalimentaire (minimum Bac+3) », stipule-t-elle. Quelle que soit leur spécialité, les deux premiers mois les nouvelles recrues bénéficieront de formations (ex : techniques d’audit) et d’un suivi par des auditeurs expérimentés.

Cécile Taverne, auditrice AB en productions agricoles chez Ecocert France : « Je vérifie toute la chaîne de production »

Après 20 années passées dans l’enseignement technique agricole, Cécile Taverne a voulu changer de métier. « Piquée par la bio » pendant ses premières années d’étude (Bac technologique STAE et BTSA Acse), elle a donc obtenu, deux décennies plus tard, un certificat de spécialisation en agriculture biologique. En juin 2017, elle a été recrutée par Ecocert France en tant qu’auditrice AB en Bourgogne. Aujourd’hui, elle réalise en moyenne dix audits par semaine dans un rayon de 150 km autour de son domicile. « Je vérifie toute la chaîne de production : les conditions de production, les procédures mises en place, les locaux, les produits utilisés, la présence des fiches techniques, des certificats… Je vais voir des viticulteurs, des éleveurs, des céréaliers, des arboriculteurs… liste-t-elle. Quand l’audit est terminé, je finalise au bureau le rapport d’audit que j’envoie ensuite au chargé de certification. Je dis ce qui va et ce qui pose soucis. » À côté de ces audits annuels réglementaires, elle réalise de nombreux contrôles inopinés pour s’assurer du respect des bonnes pratiques. « Je peux passer à n’importe quel moment après l’audit. C’est lié à mon analyse, à ce que j’ai vu et entendu précédemment, à des problèmes environnementaux », justifie-t-elle. La plupart du temps, les relations durant les audits se passent bien. Cécile Taverne l’explique par le fait que les clients sont dans une démarche volontaire de certification. Pour mener à bien ses missions, plusieurs qualités lui semblent essentielles comme la rigueur, l’adaptabilité et un certain état d’esprit critique pour vérifier la cohérence entre ce qui est dit (documents) et ce qui est fait (au champ). Au quotidien, elle apprécie de pouvoir travailler en toute autonomie et d’apprendre de nouvelles choses. En tant que « bio-convaincue », elle estime aussi pouvoir apporter sa « petite » pierre à l’édifice dans la préservation de l’environnement.