En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que les cookies soient utilisés afin de vous proposer des contenus pertinents et une meilleure expérience. En savoir plus

- HorticultureVigne et vin

Concours Vinitech-Sifel : Les innovations distinguées

Concours Vinitech-Sifel : Les innovations distinguées

Comme à chaque édition du Salon Vinitech-Sifel, un concours récompense les sociétés innovantes des filières vitivinicoles, fruits et légumes. Les entreprises de Nouvelle-Aquitaine se sont particulièrement démarquées cette année.

Deux trophées d’or ont été décernés cette année par le jury d’experts du Vinitech-Sifel. L’un des deux a été attribué à Vitipep’s, la marque collective de la pépinière viticole française. Les quelque 250 pépiniéristes engagées dans la démarche s’engagent auprès des viticulteurs à leur proposer des plants de vigne garantis et contrôlés origine France.

L’autre médaille d’or a été distribuée à la société Lamouroux pour Winebot. Présenté comme un « cobot », un robot collaboratif, Winebot s’occupe de la manutention et du déplacement des barriques de manière autonome, avec reconnaissance de la barrique. La société Diimotion, de son côté, a obtenu une médaille d’argent pour « Smac », un équipement de coupure automatique de la pulvérisation en absence de feuillage. Il permet de diminuer les volumes d’intrants phytosanitaires utilisés dans les vignes. L’entreprise Paetzold, qui a son siège social en Gironde, a, elle aussi, été récompensée pour son Wine Globe, une cuve en verre résistant pour la vinification et pour l’élevage de vin.

Retrouvez l’intégralité des entreprises récompensées sur vinitech-sifel-virtual.com

Pierre Gaillard, coprésident du jury des Trophées de l’innovation du Vinitech-Sifel : « LE MATÉRIEL VÉGÉTAL SE FAIT UNE PLACE NÉCESSAIRE DANS LA FILIÈRE VIGNE »

Cette année, les membres du comité scientifique des Trophées de l’innovation du Vinitech-Sifel ont étudié 35 dossiers. Pierre Gaillard, coprésident et par ailleurs directeurde la station d’expérimentation
fruits et légumes Invenio, revient sur le choix du jury.

Dix entreprises ont été récompensées pour leurs équipements et leur savoir-faire. Le processus de sélection a-t-il été perturbé par la virtualisation du Salon Vinitech-Sifel ?
Pierre Gaillard : Oui bien sûr, puisque la décision de faire un Salon virtuel n’était pas un choix volontaire. C’est une réaction aux conditions sanitaires mondiales. Nous avons dû nous adapter à quelques mois de l’échéance de l’événement. Les sociétés ont logiquement souhaité un délai de réflexion avant de se lancer dans l’aventure d’un Salon virtuel. Tenir un stand en ligne, c’est une première pour nombre d’entre elles ! Mais c’était une condition obligatoire pour participer aux Trophées de l’innovation du Vinitech-Sifel. Finalement, très peu d’entreprises se sont désistées. Les trente experts membres du comité scientifique ont étudié, dans un délai raccourci, 35 dossiers.

Quelles sont les innovations qui ont particulièrement retenu votre attention pour cette édition 2020 ?
P. G. : L’édition précédente était remarquable et rare ; des innovations de rupture comme la robotique et l’automatisation devenaient une réalité industrielle. Cette année, nous avons étudié des dossiers dans la continuité, ce qui démontre que les nouvelles solutions vont durablement s’intégrer dans les métiers.

Je note aussi la place notable donnée au matériel végétal viticole. Deux innovations s’y rapportent : la marque collective Vitipep’s, qui fédère désormais 250 pépiniéristes français, et la pépinière Mercier, pour le sauvignac, une variété de raisin de cuve blanc résistante au mildiou et à l’oïdium. Le levier génétique fait son entrée dans la filière viticole.