En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que les cookies soient utilisés afin de vous proposer des contenus pertinents et une meilleure expérience. En savoir plus

Convention d’insertion professionnelle : Une relation privilégiée avec les établissements de formation

Convention d’insertion professionnelle : Une relation privilégiée avec les établissements de formation

Tous les ans, les établissements de formation qui le souhaitent peuvent signer une convention d’insertion professionnelle afin de bénéficier de diverses prestations de l’APECITA.

Depuis de nombreuses années, l’APECITA entretient des relations privilégiées et durables avec certains établissements de formation. Une convention dite « d’insertion professionnelle » permet ainsi d’établir des engagements réciproques entre les deux parties. L’établissement bénéficie de toutes les publications APECITA (Tribune Verte, Les Tendances de l‘emploi, Guide des métiers de l’agriculture, Guidagri, les cahiers experts par filière…). Il voit aussi sa visibilité augmenter sur le site Internet www.agrorientation.com

L’APECITA propose, quant à elle, différentes interventions et formations sur le marché de l’emploi, sur le projet professionnel, sur la connaissance de soi, sur les stratégies et les techniques de recherche d’emploi et de stages. Les thématiques sont adaptées pour répondre au plus près aux besoins des apprenants. Tous les ans, certains lycées comme celui de Corbie (Somme), font ainsi appel à l’APECITA qui adapte ses services en fonction des différentes classes.

—— Marie-Dominique GUIHARD (Tribune Verte 2940)

Lycée agricole Sainte-Colette à Corbie : L’APECITA EST INTÉGRÉE À L’ÉQUIPE D’ACCOMPAGNEMENT

Le lycée agricole Sainte-Colette, basé à Corbie dans la Somme, renouvèle chaque année la convention d’insertion avec l’APECITA. Jusqu’à présent, seuls les étudiants en BTS anabiotec (analyses agricoles, biologiques et biotechnologiques) et en BTS STA (sciences et technologies des aliments) en bénéficiaient. Désormais, les élèves en bac pro profitent aussi des interventions de Sandrine Leleu et de Bertrand Delesalle, de l’APECITA Hauts-de-France. En BTS, les conseillers de l’APECITA interviennent au cours des deux années de formation. Les étudiants s’initient aux nouvelles façons de rédiger un CV, des lettres et des e-mails de motivation, et évoquent la création d’un profil LinkedIn. Ils simulent également des entretiens d’embauche. Enfin, chaque étudiant réalise un bilan de compétences qui lui permet de mieux apprécier ses valeurs et ses acquis. « Durant le bilan de compétences, les étudiants vérifient si leur projet professionnel est en adéquation avec les résultats des tests », relève Ludovic Noisette, responsable de l’enseignement supérieur au lycée agricole de Sainte-Colette. En bac pro, ce sont les connaissances pratiques des industries agroalimentaires qui ont été retenues par le corps enseignant. Ainsi, l’APECITA organisent des visites d’entreprises. « Son réseau nous donne la possibilité de découvrir les métiers de la fabrication et de la qualité des entreprises agroalimentaires », explique Ludovic Noisette. En déléguant à l’APECITA la formation sur l’insertion professionnelle, le lycée permet aux élèves et aux étudiants d’avoir accès à des informations très pratiques sur l’évolution des métiers et aux modes sans cesse renouvelés des outils de recherche d’emploi. Au lycée Sainte-Colette, 85 % des BTS poursuivent leurs études. Toutes ces approches sur le marché de l’emploi et sur l’insertion servent aux élèves à court terme pour trouver un stage et à moyen terme pour préciser leurs objectifs professionnels. « L’APECITA est un partenaire privilégié, se réjouit Ludovic Noisette, et leurs conseillers font partie de l’équipe d’accompagnement du lycée. Pour récompenser le travail effectué nous avons choisi le délégué régional de l’APECITA, Bertrand Delesalle, comme parrain de la promotion BTS 2017-2019. »