En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que les cookies soient utilisés afin de vous proposer des contenus pertinents et une meilleure expérience. En savoir plus

- Paysage

Dispositif Pays’Apprentis : Une aide pour réussir l’apprentissage

Dispositif Pays’Apprentis : Une aide pour réussir l’apprentissage

Pour développer l’apprentissage dans leur secteur d’activité, les organisations patronales du paysage et les organisations syndicales de salariés ont mis en place le dispositif Pays’Apprentis.
Zoom sur cet accompagnement.

Chaque année, à travers le dispositif Pays’Apprentis, les organisations patronales du paysage et les organisations syndicales de salariés s’engagent dans l’accompagnement des apprentis qui se destinent aux métiers du secteur. Créé en 2012, Pays’Apprentis permet de participer à la prise en charge partielle des coûts de déplacement ou d’hébergement, liés à la distance entre le centre de formation et le lieu d’apprentissage. Avec cette possibilité donnée de choisir leur entreprise sans que l’éloignement constitue un obstacle, les jeunes peuvent donc apprendre leur futur métier dans les meilleures conditions. Dans les faits, Pays’Apprentis s’adresse aux apprentis des entreprises du paysage affiliés à la MSA et à Agri Prévoyance, qui entrent dans l’année de validation du diplôme (en l’occurrence, la dernière du cycle de formation) et qui ont choisi, dans le cadre de leur cursus, une structure professionnelle plus ou moins éloignée de leur CFA. Les diplômes concernés sont le BPA en un an (adulte), le BPA en deux ans, le Capa (secteur du paysage), le bac pro (secteur du paysage), les CS gestion de l’arbre en milieu urbain, élagage, taille et soins des arbres, assistant concepteur paysagiste, arrosage, construction paysagère, le BTS secteur du paysage, la licence pro secteur du paysage et le diplôme d’ingénieur secteur du paysage.

Trois niveaux d’aide

Pays’Apprentis prévoit trois niveaux d’aide selon la distance entre le CFA et l’entreprise où est effectué l’apprentissage : 150 euros en dessous de 25 km, 250 euros entre 25 et 100 km, et 500 euros au-delà de 100 km. La somme forfaitaire est versée en une seule fois par Agrica/Agri Prévoyance, gestionnaire du dispositif.
Pour bénéficier de l’aide, des bulletins de demande peuvent être téléchargés sur les sites Internet de l’Union nationale des entreprises du paysage (www.lesentreprisesdupaysage.fr) et d’Agri Prévoyance (www.groupagrica.com). Afin d’être pris en compte, le document doit être signé par le CFA, par l’entreprise et par l’apprenti. Des justificatifs sont également à fournir : copie du contrat d’apprentissage signé par les parties et mentionnant le diplôme préparé ; adresses de l’entreprise et du CFA ; relevé d’identité bancaire au nom de l’apprenti. Le bulletin est à retourner à Agrica. Les aides sont octroyées en fonction de la date d’arrivée de la demande, dans la limite du budget de Pays’Apprentis. Depuis sa création, plus de 13 200 apprentis ont bénéficié du dispositif. Selon Agrica,  l’accompagnement profite également aux partenaires des formations : « Pour le responsable de CFA, le dispositif est l’opportunité de donner aux apprentis plus de moyens pour concrétiser leur formation et ainsi réussir leurs débuts dans la vie professionnelle. Pour le chef d’entreprise, c’est l’outil permettant de positionner sa société et le secteur du paysage comme étant dynamiques et attractifs. »

—— Danielle BODIOU (Tribune Verte 2926)
Toutes les informations sur Pays’Apprentis sont disponibles en ligne : www.groupagrica.com

Témoignage : « CELA OFFRE PLUS DE MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE »

Maxence, ancien apprenti d’Id Verde
« J’ai demandé à bénéficier de l’aide Pays’Apprentis en octobre 2018, lorsque j’étais en troisième année de formation ingénieur du paysage (Itiape) à l’Isa Lille. Cette formation, qui se déroulait sur le principe de l’alternance, imposait des déplacements, une fois par mois, pour rejoindre l’entreprise ID Verde, en Seine-et-Marne. Concrètement, Pays’Apprentis a pris en charge une partie des frais de déplacement (500 euros) entre les deux structures de travail et des frais d’hébergement à Lille. Le dispositif m’a aidé à mieux supporter  l’ensemble des dépenses liées à la formation et à me sentir plus  serein d’un point de vue financier. En m’offrant plus de mobilité géographique, Pays’Apprentis m’a permis d’effectuer mon apprentissage dans l’entreprise qui correspondait le mieux à mon projet professionnel. »