En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que les cookies soient utilisés afin de vous proposer des contenus pertinents et une meilleure expérience. En savoir plus

Groupe Ecocert : La référence de la certification Bio recrute

Groupe Ecocert : La référence de la certification Bio recrute

À la frontière du Gers et de la Haute-Garonne, entre campagne et ville, L’Isle-Jourdain compte environ 8 500 habitants et 1 500 entreprises. Parmi elles, Ecocert, société de services pour le déploiement et la valorisation de pratiques durables à travers la certification, la formation et le conseil. Le groupe compte 30 filiales réparties sur 26 territoires, et intervient dans 140 pays ! Il est ainsi devenu une référence de la certification biologique dans le monde.

Fondé en 1991 par des ingénieurs agronomes désireux de défendre une agriculture respectueuse de l’environnement, le groupe Ecocert s’est spécialisé, dès sa création, dans la certification de produits issus de l’agriculture biologique. Il contribue alors, durant les années 1990, à la rédaction de réglementations françaises et européennes. Ecocert obtient ainsi, en 1992, le premier agrément « Organisme de contrôle en agriculture biologique », délivré par le ministère de l’Agriculture.

Des certificats pour valoriser les démarches bio

Rapidement, des filiales à l’étranger sont créées : au Portugal en 1994, en Colombie en 1999, puis au Canada, en Équateur, au Japon, en Allemagne, en Afrique du Sud, en Roumanie, au Brésil, en Chine, en Espagne, aux États-Unis, en Inde, ou encore en Turquie. Au-delà de l’extension géographique, le groupe décide d’élargir son activité. Ainsi, Ecocert choisit de créer des référentiels pour certifier des produits issus de matières agricoles comme les cosmétiques biologiques ou naturels, les écodétergents à base d’ingrédients biologiques ou encore les textiles écologiques et biologiques. Aujourd’hui, Ecocert délivre également des certifications IFS Food, Global G.A.P, PEFC (certification forestière) et VCS (Verified Carbon Standard).

Le groupe propose également des activités de conseil et de formation pour les entreprises souhaitant mettre en oeuvre des démarches qualité et développement durable. Avec un tel panel d’activités, le groupe Ecocert compte cinq filiales en France : Ecocert SA (la société mère, qui rassemble les fonctions supports du groupe), Ecocert France (certification de l’agriculture biologique en France), Ecocert Greenlife (certification des cosmétiques, des textiles et des produits de la maison), Ecocert Environnement (certification des pratiques environnementales, des forêts, des projets carbone, du commerce équitable…) et Ecocert Expert Consulting (conseil, formation, expertise).

Une vague de recrutement pour 2019

La diversification des activités et le développement géographique d’Ecocert, conjugués à l’essor du marché du bio, amènent Ecocert à recruter. Le groupe compte aujourd’hui plus de 1 400 collaborateurs, et envisage de recruter de nouveaux talents. « Plus de 200 nouveaux collaborateurs vont être embauchés en 2019 », explique Isabelle Olié, responsable recrutement, relations écoles et formation chez Ecocert. Le groupe recherche ainsi des profils variés, de bac + 2 à bac + 5 notamment :

  • pour sa filiale dédiée à la certification en agriculture biologique, des auditeurs terrain et des chargés de certification (bac + 2, bac + 3 en agronomie et en agroalimentaire), des responsables d’équipe, un(e) assistant(e) de direction, des administrateurs de données (bac + 2 systèmes d’information) ;
  • pour sa filiale dédiée à la certification en écoproduits (cosmétiques, textiles, produits de la maison), des chargés d’affaires et des auditeurs (bac + 5 en chimie/cosmétique/textile) et des techniciens de certification (bac + 2/+ 3 en chimie/cosmétique, six mois d’expérience minimum) ;
  • pour sa filiale dédiée à l’activité de conseil et de formation aux entreprises et aux collectivités, un responsable pour son pôle conseil institutionnel (bac + 5 en agronomie/vie publique et relations institutionnelles), ainsi que des chargés de projet (bac + 5 en RSE/développement durable/agronomie/agroalimentaire).

L’APECITA, premier pourvoyeur de candidatures

Pour denicher les talents qu’il recherche, le groupe Ecocert s’appuie notamment sur l’APECITA. « En traçant d’où proviennent les candidatures que l’on reçoit, nous avons constaté que le site Internet de l’APECITA est le principal pourvoyeur de candidatures dans le secteur agricole, indique Isabelle Olié. Par conséquent, nous publions nos annonces en lien avec ce domaine sur ce site. Spécialiste des professions liées au monde agricole, il s’adresse parfaitement aux profils cibles que nous recherchons. »

Le groupe Ecocert s’interesse aussi aux étudiants, à travers la plateforme Web www.jobteaser.com : « Elle travaille avec de nombreuses écoles », précise Isabelle Olié. Ecocert a ainsi créé sa page, pour présenter le groupe et ses activités aux futurs actifs. Il y publie régulièrement des actualités et des offres d’emploi.

Des valeurs partagées avec les salariés

Rejoindre Ecocert, c’est intégrer un groupe qui défend des convictions. Ainsi, en accord avec ses valeurs, Ecocert fait partie, depuis 1997, des premières entreprises françaises à construire des bâtiments  bioclimatiques pour y installer son siège social. L’entreprise compense 100 % de ses émissions de CO2, incite ses salariés à utiliser des modes de transport alternatifs (covoiturage, train, écoconduite…) et les informe sur les gestes écologiques à adopter.

Le groupe a conclu un partenariat avec l’Association française de l’agroforesterie (Afaf) et invite chaque année ses salariés à des opérations de plantation d’arbres dans toute la France, sur des parcelles bio. Pour sensibiliser et pour impliquer son personnel, le groupe organise par ailleurs régulièrement des ateliers pour découvrir le jardinage écologique, des conférences, des ciné débats, à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement par exemple, des animations pendant les rendez-vous nationaux tels que la semaine pour les alternatives aux pesticides, la semaine du développement durable ou la quinzaine du commerce équitable, ou encore des courses sportives au profit d’associations de défense de l’environnement. Pour inciter les entreprises à tendre vers de meilleures pratiques environnementales, Ecocert a décidé de se montrer exemplaire. Pari réussi !

—— Bérengère BOSI (Tribune Verte 2913)

 

Focus sur… LE MÉTIER DE CHARGÉ DE CERTIFICATION

Le chargé de certification accompagne ses clients dans leur processus de certification. Sa mission est d’émettre des décisions de certification sur la base des audits réalisés sur site par les auditeurs. À ce titre, il doit avoir une excellente connaissance des réglementations de son domaine d’activité et des exigences liées à la certification des produits et systèmes à certifier.

  • Formation : agronomie (BTS agricole), agroalimentaire (BTS en agroalimentaire), écoproduits (bac + 5 en chimie), commerce équitable, développement durable (bac + 5 en développement durable/RSE)
  • Compétences : autonomie, sens du client, esprit d’équipe, forte sensibilité pour le développement durable.

Ecocert EN CHIFFRES

  • Année de création du groupe : 1991
  • Chiffre d’affaires : 61 millions d’euros en 2018
  • Présence internationale : 140 pays
  • Nombre de collaborateurs : 1 400
  • Embauches prévues en 2019 : plus de 200
  • Offres d’emploi à consulter sur www.ecocert.com et sur www.apecita.com