En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que les cookies soient utilisés afin de vous proposer des contenus pertinents et une meilleure expérience. En savoir plus

Ils se sont reconvertis dans les métiers de l'agriculture et de l'agroalimentaire : une reconversion en couple dans l'agroalimentaire

Ils se sont reconvertis dans les métiers de l'agriculture et de l'agroalimentaire : une reconversion en couple dans l'agroalimentaire

Murielle Grégoire (Doubs)

Murielle Grégoire et son conjoint Yannick menaient tous deux une carrière professionnelle dans la banque. Ensemble, ils ont tout quitté pour reprendre une conserverie d’escargots de Bourgogne, la dernière en France à faire venir ses escargots vivants. « La banque ne correspondait plus vraiment à nos valeurs, explique Murielle Grégoire. Nous avons alors entamé un tour de France afin de définir nos critères et de trouver un type d’entreprise qui nous plairait. Nos motivations tournaient autour de l’agroalimentaire, de l’artisanat et de la gastronomie. N’ayant pas de formation dans l’agroalimentaire, nous voulions une entreprise à reprendre plutôt que de créer quelque chose afin d’être accompagnés et formés lors de la transmission. » C’était aussi pour eux un moyen de se sécuriser avec une affaire qui tourne déjà, plutôt que de partir de zéro et d’aller vers l’inconnu. Le couple tombe alors sur la conserverie Jacot Billey, spécialisée dans les escargots, et qu’ils reprennent en février 2018. « Claude Billey, son cédant, était vraiment dans l’optique de transmettre son savoir-faire au-delà de simplement son entreprise, souligne Murielle Grégoire. Aujourd’hui, nous sommes heureux de ce changement professionnel et malgré quelques incidents de parcours depuis la reprise, nous ne ferions marche arrière pour rien au monde. » Depuis leur reprise de la société, Murielle Grégoire et son conjoint ont développé de nouvelles choses en étoffant notamment la gamme de produits. Ils ne comptent pas s’arrêter là et ils ont encore d’autres projets en tête.