En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que les cookies soient utilisés afin de vous proposer des contenus pertinents et une meilleure expérience. En savoir plus

Innovagri 2019 s’installe à Ondes

Innovagri 2019 s’installe à Ondes

Le Salon Innovagri se tiendra les 4 et 5 septembre prochains. Cette année, il est organisé à Ondes, au nord de Toulouse. Pour cette nouvelle édition, le village agroécologique prend de l’ampleur.

Pour sa 25e édition, le Salon en plein air Innovagri revient sur les terres du lycée agricole d’Ondes (Haute-Garonne), à la rencontre des professionnels du monde agricole du Grand Sud-Ouest. Il y fêtera ses trente ans ! Chaque année, l’événement est organisé alternativement à Outarville, dans le Loiret (les années paires), et à Ondes (les années impaires), par GFA Events du Groupe France Agricole. Pour cette huitième édition dans le Sud-Ouest, l’événement est proposé en partenariat avec la chambre d’agriculture de Haute-Garonne (CA 31), la Fédération nationale entrepreneurs des territoires (FNEDT), et le lycée agricole d’Ondes. Au cours des deux journées, 30 000 visiteurs sont attendus. Un parcours de visite, de 5,6 km, a été élaboré sur une superficie de 80 hectares d’exposition et 45 ha de démonstration. « Le Salon en plein air des grandes cultures conservera les orientations qui ont fait son succès : parcours de visite unique pour en faire le tour, sans rien manquer, les chantiers de récolte et les démonstrations en dynamique, la convivialité et le professionnalisme des échanges, des conférences et des prospectives de haut niveau », souligne Erwan Hignette, directeur de projet événementiel GFA Events. 400 marques de tractoristes, de semenciers, de constructeurs d’équipements de travail du sol… et 1 000 machines seront présentes sur le Salon. À l’occasion d’Innovagri, de nouveaux matériels, des solutions connectées ou encore des services seront plus particulièrement mis en lumière. Les visiteurs pourront se rendre à l’espace des conférences ainsi que sur les six villages dédiés aux cultures du Grand Sud-Ouest.

  • Le village agroécologique, créé en 2014, s’agrandit considérablement cette année. « Sur Innovagri, l’espace dédié à cette thématique, qui permet de développer des cycles vertueux en agriculture et de les pérenniser, sera cinq fois plus étendu que lors de l’édition 2017 », expliquent les organisateurs. Le village de 2,5 ha se divisera en deux espaces. Sur 1,5 hectare, des  démonstrations autour des semis sous couverts et de la  destruction de couverts végétaux sont prévues par dix marques de constructeurs. Sur le dernier hectare, seront rassemblés des experts qui dispenseront des conseils au sein d’ateliers/de vitrines ou de présentations/de débats. Plusieurs thématiques seront abordées, dont la vie des sols, l’agroforesterie, le pâturage tournant dynamique ou encore les équipements pneumatiques.
  • Le village légumineuses mettra en avant les atouts des lentilles, des pois  chiches, du soja, des haricots, des pois… en s’appuyant notamment sur 24 vitrines semées. Les experts du Gnis1 présenteront, entre autres, les usages et les spécificités de ces variétés. De leur côté, les spécialistes de Terres Inovia2 apporteront leurs conseils pour améliorer la compétitivité des cultures suivies par la structure. Lors d’une conférence animée par les deux organismes, la création de Fileg3 sera, en outre, annoncée.
  • Le village irrigation fait partie des autres étapes du Salon. Aujourd’hui, en Occitanie et en Nouvelle-Aquitaine, les surfaces irrigables représentent aux alentours de 15 % des SAU, avec des disparités selon les départements. « Les spécialistes de la chambre d’agriculture présenteront les outils et les techniques autorisant une optimisation de l’irrigation. Le visiteur pourra découvrir les fonctions du débimètre à ultrasons, qui permet de vérifier que le pivot et les enrouleurs sont en bon état de fonctionnement. L’usage des sondes tensiométriques et capacitriques, pour une gestion au plus juste de l’eau, sera également abordé», expliquent les organisateurs.
  • Le village maïs s’intéressera plus particulièrement à l’implantation des couverts végétaux, un système de culture utilisé par de nombreux agriculteurs, mais qui demande de la technicité. Sur la plateforme d’Innovagri, les visiteurs pourront également observer une culture de maïs implantée sur plusieurs couverts de légumineuses, avec différents écartements de lignes de semis.
  • Le village vigne sera présent pour la seconde fois sur Innovagri. La première édition avait eu lieu en 2017. Des présentations de matériel autour des engrais verts seront organisées, ainsi que des démonstrations de la taille Guyot par la société italienne Simonit & Sirch. « Des experts de la chambre d’agriculture animeront des réunions de partage d’expérience autour de l’optimisation de la pulvérisation en viticulture, notamment sur le sujet des pulvérisateurs à jets portés et sur la réduction de la dérive », ajoutent-ils.
  • Le village conseil, organisé par la chambre d’agriculture de Haute-Garonne, rassemblera plusieurs instituts techniques et organismes officiels, dont Arvalis - Institut du végétal, le programme Agrifaune (rassemblant des acteurs de la chasse et de l’agriculture), Vivea (fonds d’assurance formation) ou encore l’APECITA Occitanie Midi-Pyrénées, qui organisera notamment un Job dating. Certains de ces organismes animeront en parallèle des conférences au sein de l’amphithéâtre.
    —— Caroline EVEN (Tribune Verte 2918)
    (1) Groupement national interprofessionnel des semences et plants.
    (2) Institut technique de la filière des huiles et protéines végétales et de la filière chanvre.
    (3) Filière régionale de légumineuses pour l’alimentation humaine et animale en Occitanie.

Innovagri : EN PRATIQUE

• Dates : mercredi 4 et jeudi 5 septembre
• Lieu : lycée agricole d’Ondes, route de Castelnau, 31 330 Ondes
• Horaires : de 8 h 30 à 18 heures
• Tarif : gratuit
• Pour en savoir plus : www.innovagri.com

CFPPA d’Ondes (Haute-Garonne) : UNE SPÉCIALISATION DANS L’AGROÉQUIPEMENT

Le Salon Innovagri se déroule tous les deux ans sur l’exploitation agricole de l’EPEFPA1 d’Ondes, qui compte également un lycée agricole accueillant 300 élèves et le CFPPA d’Ondes (qui comptabilise 60 000 heures-stagiaires sur des formations courtes et diplômantes). À côté du brevet professionnel (BP) responsable d’entreprise agricole (REA), toutes les autres formations proposées par le CFPPA sont en lien avec le secteur de l’agroéquipement. « Nous formons des conducteurs d’engins, des mécaniciens, des commerciaux et des futurs chefs d’entreprise destinés au milieu agricole (salariés des Cuma, des services de remplacement, des grosses exploitations, des entreprises de travaux agricoles [ETA]) et au milieu des concessions », présente Guylaine Authier, directrice du CFPPA d’Ondes.

Le centre propose ainsi le BP agroéquipement (AE), le certificat de spécialisation (CS) tracteurs et machines agricoles (TMA), le BTSA génie des équipements agricoles (GDEA) en apprentissage, et un certificat de professionnalisation conducteur de travaux en ETA. Alors que cette année, la session du BP REA est complète (15 personnes), dans les autres formations, toutes les places ne sont pas pourvues, notamment pour le CS TMA. « Cette situation est paradoxale, car il existe des besoins importants. Nous sommes obligés de retarder l’entrée en formation en attendant que des candidats se positionnent », déplore la directrice.

De manière générale, lorsqu’elle présente les formations à l’extérieur du centre, elle constate que certains préjugés demeurent sur le secteur de l’agroéquipement, notamment concernant les conditions de travail. Pourtant, elle explique que « les métiers évoluent. Aujourd’hui, les mécaniciens ont, par exemple, des valises de diagnostic à leur disposition. Nous évoluons dans l’ère du numérique, la robotique est de plus en plus présente. Ces métiers demandent d’avoir des connaissances multiples, qui touchent autant le monde du vivant que la mécanique et le numérique. Ce sont des postes très diversifiés où l’on ne s’ennuie pas ! ».
Pour en savoir plus : www.cfppa-ondes.fr
(1) Établissement public d’enseignement et de formation professionnelle agricole