En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que les cookies soient utilisés afin de vous proposer des contenus pertinents et une meilleure expérience. En savoir plus

Le pain de Belledonne : Pain, biscuits et chocolats bio

Le pain de Belledonne : Pain, biscuits et chocolats bio

L’entreprise Le Pain de Belledonne fabrique son pain bio dans quatre fournils présents en région. Dans son usine savoyarde, elle produit également en bio des biscuits, des produits chocolatiers, du pain de mie et des confiseries.

«Bienvenue chez le seul boulanger-chocolatier-biscuitier-confiseur bio de France ! » Ce sont les mots qu’utilise Le Pain de Belledonne pour se présenter sur son site internet. En 30 ans, l’entreprise savoyarde, aujourd’hui installée à la Croixde-la-Rochette près de Chambéry, s’est considérablement développée. « Au départ, Bruno Anquetil (qui est toujours à la tête de l’entreprise) fabriquait du pain dans un corps de ferme, rapporte Céline Berthollet, responsable marketing de la société. Dès le début, il a travaillé en bio pour des raisons de convictions. » Aujourd’hui, l’entreprise, qui emploie 190 collaborateurs, compte quatre activités principales (le pain, les biscuits, le chocolat et le pain de mie) et une petite activité de confiserie (guimauve). Au fil des années, la société ne s’est pas uniquement diversifiée, elle s’est aussi délocalisée en région avec trois fournils ouverts depuis 2009 en Île-de-France, Occitanie et Provence. « Nous voulions servir du pain local à tous les magasins bio. Chaque fournil fabrique sur place du pain à partir de blés et de farines régionaux. Nous travaillons en partenariat avec des paysans-meuniers situés à moins de 200 km des fournils », décrit-elle. Si les pains frais sont commercialisés localement, tous les autres produits sont distribués sur toute la France dans des magasins bio. Dans ses quatre fournils, l’entreprise emploie au total 30 boulangers. « Les pains sont fabriqués de manière artisanale. Ils sont préparés le jour même, sont façonnés à la main, explique-t-elle. Le chocolat est également fabriqué de manière assez artisanale avec une machine pour doser les tablettes. La biscuiterie est la partie la plus "industrialisée" du site avec une ligne pour la fabrication. »

Des recrutements en mode collaboratif

Dans ces ateliers « chocolat » et « biscuit », les 20 salariés en production sont majoritairement issus des métiers de bouche (chocolatiers, pâtissiers, cuisiniers). Les 110 autres collaborateurs présents sur le site de la Croix-de-la-Rochette se répartissent dans les autres ateliers et départements : la fabrication du pain de mie, le conditionnement, la gestion de stock, la qualité, la recherche et développement… En matière d’innovation produits, « les boulangers, biscuitiers et chocolatiers sont également très actifs, souligne Céline Berthollet. À chaque fois, les projets sont menés en binôme entre la production et la R & D, où travaillent six personnes ».

L’entreprise ne cesse de croître ces dernières années : son chiffre d’affaires a atteint 21 millions d’euros en 2020. Des recrutements se déroulent régulièrement. « Ils sont réalisés de manière collaborative avec trois ou quatre personnes, à des postes en amont et en aval et à des positions transversales. Ce ne sont pas que des managers ! Cela nous permet de faire la balance entre des candidats aux profils spécifiques (liés à leurs parcours professionnels) et des candidats souhaitant donner du sens à leur travail », assure la responsable marketing.

Ce mode de recrutement collaboratif fait partie des nombreuses actions menées par Le Pain de Belledonne dans le cadre de sa politique RSE (responsabilité sociale des entreprises). D’autres exemples illustrent son engagement, comme les contrats fixés sur trois ans avec ses paysans meuniers (avec des engagements sur les volumes et les prix), le recyclage de ses déchets organiques dans une unité de méthanisation à la ferme ou encore la vente de plus de 40 % de ses produits en vrac. La société, qui s’est lancée sur ce créneau en 2006, se positionne aujourd’hui comme le leader du marché des biscuits bio vrac.

— Caroline EVEN (Tribune Verte 2972)