En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que les cookies soient utilisés afin de vous proposer des contenus pertinents et une meilleure expérience. En savoir plus

Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation : Une rentrée 2020 particulière

Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation : Une rentrée 2020 particulière

En ce début d’année scolaire 2020-2021, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation dresse un panorama des enjeux, des priorités et des nouveautés dans l’enseignement agricole.

La rentrée des élèves, des étudiants, des apprentis et des stagiaires en formation continue de l’enseignement général, technique et supérieur agricole s’est déroulée le 1er septembre dernier. « Cette rentrée est particulière car elle nécessite la mise en place d’un accompagnement des jeunes qui ont rencontré des difficultés pendant le confinement. Elle est également spéciale car pleine d’incertitudes sanitaires auxquelles il nous faudra collectivement faire face. C’est un défi à relever », a expliqué Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, dans un document présentant dans les grandes lignes les nouveautés et les priorités du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA) pour cette année scolaire 2020-2021. En dehors de cette situation inédite, et des mesures organisationnelles, sanitaires et pédagogiques qu’elle implique, le MAA souhaite que le travail sur l’orientation, sur la communication et sur l’offre de formations se poursuive.

Savoir s’adapter

La campagne de communication « L’aventure du vivant », lancée en 2019, va continuer à s’enrichir pour faire découvrir aux jeunes les différents métiers du vivant et pour les inciter à se former dans ce secteur. Durant le confinement, le site du MAA et les réseaux sociaux (#laventureduvivant) ont d’ailleurs soutenu les établissements qui ont organisé leurs journées portes ouvertes de manière virtuelle (vidéos immersives, visites virtuelles…).

S’agissant de l’offre de formations, elle va continuer à s’adapter aux besoins des métiers. Un programme de rénovation des 120 diplômes délivrés par le MAA est en cours sur la période 2020-2025. Il s’inscrit plus particulièrement dans le plan « Enseigner à produire autrement » (EPA) qui « définit l’agroécologie et le bien-être animal comme deux enjeux majeurs à prendre en compte dans la rénovation des diplômes ». Dans le cadre de la réforme des référentiels de diplôme des seize spécialités de BTSA, la transition agroécologique est ainsi intégrée, tout comme la transition numérique. La reconnaissance d’orientation AB d’une formation devient de son côté possible. Deux certificats de spécialisation (CS) rénovés proposent d’ores et déjà d’obtenir une mention AB. Il s’agit des référentiels des CS conduite d’un élevage bovin lait, bovin viande, ovin viande, porcin et caprin et conduite de la production de plantes à parfum, aromatiques et médicinales. Autre changement : dès cette année, les terminales des lycées généraux mais aussi agricoles peuvent envisager d’intégrer les écoles nationales vétérinaires. Dès la rentrée scolaire 2021, celles-ci recruteront les bacheliers par le biais d’un concours dédié. « Après une première année en école vétérinaire, ces étudiants rejoindront ceux recrutés par les autres voies de concours », indique le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Pour cette nouvelle année scolaire, le MAA continue enfin à s’engager en faveur du développement des pratiques sportives (biqualification dans les sections sportives de l’enseignement agricole…), de la culture (projets menés dans le cadre de l’éducation socioculturelle…), de la mobilité (Erasmus+…) ou encore des partenariats avec l’Afrique.

—— Caroline EVEN (Tribune Verte 2947)

Agrorientation est le site de référence en matière d'orientation vers les métiers de l'agriculture, l'agroalimentaire et l'environnement :

  • Plus de 10 500 formations
  • Plus de 2 300 établissements