En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que les cookies soient utilisés afin de vous proposer des contenus pertinents et une meilleure expérience. En savoir plus

- HorticulturePaysage

Salon du végétal : Le retour à Angers se déclinera en deux temps

Salon du végétal : Le retour à Angers se déclinera en deux temps

Après trois ans à Nantes, le Salon du végétal signe son retour dans la cité angevine en offrant un premier rendez-vous 100 % digital en septembre puis un second au parc des expositions en février 2021.

La crise provoquée par le Covid-19 oblige les organisateurs, le Bureau régional horticole et Destination Angers, a repoussé l’ouverture du Salon du végétal. Pour cette 35e édition, ce dernier qui, durant trois ans, s’est posé à Nantes, revient à Angers. Initialement prévu du 8 au 10 septembre 2020, il se déclinera en deux temps. Tout d’abord, le premier rendez-vous, les 15 et 16 septembre 2020, sera digital et gratuit pour les visiteurs. Deux plateaux télé, des Webinaires et des témoignages alimenteront les échanges pour dresser un état des lieux de la filière suite au confinement et pour aborder les enseignements de cette crise, les orientations à mettre en place notamment pour fidéliser les consommateurs et pour appréhender les nouveaux marchés qui se dessinent. Ces contenus seront également disponibles en replay. Par ailleurs, le Salon du végétal donne la possibilité à tous les producteurs français de végétaux de se faire référencer sur la plateforme, et ce, gratuitement. Ils pourront présenter leur catalogue ainsi que trois nouveaux produits ou services. Ces informations seront accessibles par les clients grâce à de multiples critères (nom, type ou usage produit, label, certification, zone de marché, marché cible…). Des mises en relation par visioconférence sont également prévues entre clients et fournisseurs. Les producteurs étrangers présents au Salon de février auront la possibilité de sponsoriser la plateforme.

Jardin Pixel évolue

Dans un deuxième temps, les 10 et 11 février 2021, le Salon du végétal ouvrira ses portes au parc des expositions d’Angers. « Afin d’optimiser le temps des exposants et suite à une demande relativement récurrente d’une partie d’entre eux, le Salon sera organisé sur deux jours au lieu de trois habituellement », explique Élodie Hutin, chef de projet à Destination Angers. Le thème « Le rendez-vous qui valorise le végétal et ses usages » s’intègre logiquement dans les objectifs déjà visés par la plateforme digitale. « Cette nouvelle édition innove par un format plus agile, clé en main avec une formule unique pour les exposants afin de rendre le Salon plus accessible », affirme Élodie Hutin. Les deux opérations phares, concours Innovert et Jardin Pixel, se renouvellent et s’adaptent. Le Jardin Pixel, qui jusqu’à présent concernait uniquement l’amont de la filière (obtenteurs,  producteurs de semences, jeunes plants), s’étend à tous les producteurs-distributeurs de végétaux. Ces derniers pourront donc exposer leurs nouveautés et leurs expérimentations végétales sous la forme de jardinières (variété, nouvelle gamme, produit phare, un usage, une spécificité technique ou des associations originales). Le référencement se veut aussi plus performant. Le catalogue de rentrée, digitalisé, sera plus détaillé que par le passé avec une mise en avant de trois produits phares pour chaque exposant. Un dispositif spécifique pour les acheteurs ainsi que des parcours thématisés sont également prévus. Les visiteurs pourront apprécier les nombreuses conférences et les pôles start-up et formation-emploi où l’APECITA organise des jobdating et horti dating, des ateliers ainsi que des conférences.

—— Marie-Dominique GUIHARD (Tribune Verte 2944)