En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que les cookies soient utilisés afin de vous proposer des contenus pertinents et une meilleure expérience. En savoir plus

Sommet de l’élevage : Un nouveau format pour cette 30e édition

Sommet de l’élevage : Un nouveau format pour cette 30e édition

Les 5, 6, 7 et 8 octobre prochains, le Sommet de l’élevage, premier rendez-vous européen des professionnels de l’élevage, ouvrira de nouveau ses portes avec 2 000 animaux en présentation, 1 400 exposants et une programmation dense et complète.

«Cette année, le Sommet de l’élevage fête sa trentième édition, rappelle François Berthon, commissaire général du Salon. Que de chemin parcouru depuis ce jour de 1992, où le Sommet ouvrait ses portes pour la première fois au camping de Cournon-d’Auvergne ! Une centaine d’exposants était alors réunie. Nous étions loin d’imaginer que le Sommet deviendrait l’un des plus grands rendez-vous mondiaux des professionnels de l’élevage. Douze ans plus tard, en 2004, nous franchissions une nouvelle étape avec l’installation du Sommet sur le parc-expo flambant neuf de la Grande Halle d’Auvergne. Aujourd’hui, la construction d’une seconde halle de 10 000 m² et le passage à quatre jours d’ouverture initient la troisième grande étape dans l’histoire du Salon et nous offrent de nouvelles perspectives. »

Ce nouveau format devrait permettre non seulement d’améliorer les flux d’accès au Salon mais aussi d’augmenter le temps de visite sur le site, et donc accroître le nombre de contacts par exposant. Les organisateurs espèrent ainsi franchir la barre des 100 000 visiteurs, du 5 au 8 octobre prochains.

2 000 animaux en présentation : l’ADN du Sommet

Le Sommet a bâti sa réputation grâce à la qualité des animaux présentés, sélectionnés pour leur haute valeur génétique. Bovins viande, bovins lait, ovins et équins… 71 races différentes, le fleuron de la génétique animale française, se retrouveront au Salon, en concours ou en présentation.

Côté bovins viande, la race aubrac sera sous les feux de la rampe avec ses 400 meilleurs spécimens en compétition pour son concours national et une vente aux enchères des meilleurs reproducteurs de la race.

Côté bovins lait, la simmental organisera son concours national avec 112 vaches en compétition. Les huit autres races laitières profiteront de l’événement pour organiser leurs concours interrégionaux.

Les ovins ne seront pas en reste, avec 26 races en présentation, la rava en concours national et les races mouton charollais, texel, île-de-france et suffolk en concours interrégionaux. Enfin, la grande carrière du pôle équin accueillera les concours des races ardennaise, comtoise, percheronne et bretonne mais aussi de nombreuses démonstrations de matériel hippique ainsi que de chevaux et d’ânes au travail.

L’innovation, axe essentiel de progrès pour l’agriculture

L’innovation aura également une place importante au coeur de l’événement. Pour favoriser la diffusion auprès des éleveurs des dernières solutions s’appuyant notamment sur l’apport de nouvelles technologies, cinq partenaires (le Sommet de l’élevage, le Crédit Agricole, les villages by CA, le cluster Agronov, et le pôle de compétitivité Végépolys Valley) s’associent pour créer un village de start-up, baptisé la Grange à innovations. Lancé en 2019, ce stand commun permet aux start-up des réseaux des partenaires de bénéficier d’une visibilité accrue et aux éleveurs de retrouver sur un même espace toutes les innovations de demain. Les visiteurs pourront également découvrir les huit lauréats des Sommets d’or, le concours qui valorise les innovations techniques en machinisme agricole, équipements, fournitures et services pour l’élevage, mais également en bien-être animal et agriculture biologique.

— Aude BRESSOLIER (Tribune Verte 2973)

En pratique LE SOMMET DE L’ÉLEVAGE

Lieu : Grande halle d’Auvergne à Clermont-Ferrand
Dates et horaires : les 5, 6, 7 et 8 octobre de 8 h 30 à 19 heures
Tarifs : 12 euros (gratuit pour les moins de 14 ans)
Le pass sanitaire est obligatoire pour accéder à l’événement

Zoom sur… RETROUVEZ L’APECITA AU CARREFOUR EMPLOI FORMATION

Du 5 au 8 octobre, l’APECITA sera présente au Sommet de l’élevage au côté de nombreux partenaires : l’enseignement public régional, Vetagro Sup, le réseau des Maisons familiales rurales, l’enseignement privé ou encore l’Aprodema (en charge de la promotion de l’agroéquipement). Au sein du Carrefour emploi formation, véritable outil de communication et de promotion de la formation et de l’emploi en agriculture, les visiteurs, qu’ils soient professionnels, particuliers, lycéens, étudiants et médias, pourront découvrir l’importance du marché de l’emploi en agriculture ainsi que la richesse et la diversité des formations agricoles. Ils pourront notamment y bénéficier de conseils pour leur recherche d’emploi, de stages, alternance et pour leur orientation.

L’APECITA proposera également trois tables rondes en accès libre à l’espace conférence :

  • mardi 5 octobre, de 15 hà 16 h : le marché de l’emploi en agriculture : quelles formations ? Quels débouchés ? Quels secteurs recrutent ? Quelles sont les attentes des employeurs (filières, niveaux, expérience…) ? Quels sont les objectifs des candidats ? (échanges, témoignages) ;
  • mercredi 6 octobre, de 10 h 30 à 11 h 30 : l’emploi en productions animales : quelles formations ? Quelles perspectives ? Quelles entreprises recrutent ? Les métiers ? Les attentes des candidats ? (échanges, témoignages) ;
  • jeudi 7 octobre, de 17 hà 18 h : parcours ingénieur : l’accès aux formations, les formations, le marché de l’emploi Bac + 5 (échanges, témoignages).

L’APECITA organisera enfin un Agri Jobdating et un entreprise dating durant toute la durée du Sommet de l’élevage

Stand bio - hall 1, stand D12 : NE RATEZ PAS L’ESPACE INCONTOURNABLE DE LA BIO

Les acteurs du développement de l’agriculture biologique et des filières élevage d’Auvergne-Rhône-Alpes, du Centre-Val de Loire et de Nouvelle-Aquitaine vous donnent rendez-vous au Sommet de l’élevage sur le stand collectif Élevage bio, coordonné par la chambre régionale d’agriculture Auvergne-Rhône-Alpes. Ce lieu d’informations techniques et d’échanges avec les producteurs sur la filière biologique, accueillera et conseillera les porteurs de projet en AB et permettra aux visiteurs du Salon de découvrir et de comprendre l’environnement du bio en région, mais également d’en savoir plus sur les actualités des filières.

Les entreprises Unebio, Sicaba-Adet, Bioagri, Biolait, Axéréal Bio, Syvofa, Sodiaal, Certipaq, Bureau Veritas et Ecocert seront notamment présentes aux côtés des organismes de développement et de formation : Pôle AB Massif central, réseau des chambres d’agriculture, Frab Aura, Terre de Liens, Coop de France, Cluster Bio, Bio Centre, Interbio Nouvelle-Aquitaine, Vetagro Sup et Abiodoc.

À noter que le pôle conférence accueillera de nombreux temps sur la bio repartis sur toute la durée du Sommet.