En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que les cookies soient utilisés afin de vous proposer des contenus pertinents et une meilleure expérience. En savoir plus

Tri et préqualification des candidats : Identifier les meilleurs profils avant entretien

Tri et préqualification des candidats : Identifier les meilleurs profils avant entretien

Avant un entretien avec un recruteur, l’APECITA peut proposer un tri des candidatures et organiser des entretiens de préqualification. Elle identifie ainsi les profils de candidats les plus adaptés à un poste. Le tri des candidatures avant un entretien avec un recruteur est un service généralement proposé par l’APECITA, dans le cadre de son appui au recrutement.

Une fois l’annonce diffusée, le premier travail de l’organisme consiste à recevoir les lettres de motivation et les CV des postulants. En général, le tri est opéré trois à quatre semaines après publication. Trier pour y voir plus clair Lors de cette étape, l’APECITA se base sur une grille d’évaluation avec les points clés du poste bien identifiés. Les candidatures peuvent ensuite être réparties dans plusieurs piles : les profils correspondant objectivement au poste vacant ; les profils qui ne sont pas du tout en phase ; les profils qui ne correspondent pas totalement aux critères recherchés et les candidatures qui ne répondent pas à tous les critères mais qui peuvent être un réservoir de candidats pour un futur poste à pourvoir.

Une fois ce premier tri effectué, l’intégralité des candidatures est envoyée au recruteur avec un tableau récapitulatif des éléments principaux du profil et les interrogations sur chaque candidature, dont des points de vigilance. L’APECITA essaie d’être le plus objectif possible dans ses appréciations. Une fois que le recruteur a toutes les informations en main, un rendez-vous est fixé avec l’APECITA afin d’identifier les profils pour lesquels l’entreprise souhaite de plus amples informations. Premier contact avec les postulants C’est alors qu’entre en jeu l’entretien de préqualification. Généralement, l’APECITA organise un entretien téléphonique de dix à vingt minutes avec le candidat. L’organisme s’assure qu’il est toujours intéressé, motivé et disponible pour le poste et vérifi e d’autres points comme les  prétentions salariales. Quand les « préqualifications » sont terminées, l’APECITA transmet un compte rendu à l’employeur qui peut alors prendre contact avec les profils qui l’intéresse pour un entretien de recrutement.

 

Natacha Pierrat, FGA-CFDT - un tri sur La motivation

La Fédération générale agroalimentaire (Fga - CFdT) a l’habitude de se faire accompagner par l’APECITA lors de ses recrutements, car c’est une activité chronophage. dans le cadre d’un poste d’assistant administratif, l’APECITA a d’abord réalisé un tri des candidatures en demandant aux postulants de remplir des dossiers. « C’est un outil intéressant, car ceux qui ne le remplissent pas montrent qu’ils ne sont pas motivés », indique natacha Pierrat, déléguée générale de la Fga. L’APECITA a ensuite rencontré, seule, les candidats pour valider notamment leurs compétences. Au final, une dizaine de candidatures a été proposée à la Fga qui a pu choisir les personnes à rencontrer en entretien.

Elsa Schalk, Pépinières Mercier - Une préqualification à distance

Les pépinières Mercier, dont le siège se trouve en vendée, ont fait appel à l’APECITA des Pays de la loire (PDL) pour recruter un profil technico-commercial en région PACA. Après diffusion de l’annonce, l’APECITA a fait un premier tri des candidatures. « Nous en avons retenu certaines pour aller plus loin », indique Elsa Schalk, responsable du personnel chez Mercier. L’association a alors organisé des entretiens téléphoniques avec ces candidats, puis a transmis une synthèse à l’entreprise, qui a alors fait le choix de rencontrer trois candidats directement en région PACA. la délégation PDL s’est donc mise en relation avec celle de PACA pour mettre à disposition des locaux.