En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que les cookies soient utilisés afin de vous proposer des contenus pertinents et une meilleure expérience. En savoir plus

Vigne et vin

Contre vents et marées ou plutôt devrions nous dire contre aléas climatiques et embargos, la filière Vigne et Vin française demeure l’une des représentantes les plus emblématiques de notre agriculture (17 % de la production agricole du pays).

Deuxième producteur mondial avec ses 4,69 milliards de litres annuels et premier exportateur grâce à ses 796 000 hectares de vignes, les 65 000 exploitations réparties sur le territoire font vivre près de 250 000 personnes.

Vous avez envie de vous investir ou de découvrir ce secteur dynamique et passionnant ? Vous souhaitez en savoir plus sur ses attentes et les métiers que l’on peut y exercer ? L’article ci-dessous vous en dira plus !

Informations

Vos référentes APECITA dans la filière Vigne et vin :
Morgane Prost : %6d%6f%6e%74%70%65%6c%6c%69%65%72%40%61%70%65%63%69%74%61%2e%63%6f%6d
Laurence Stephan : %6c%73%74%65%70%68%61%6e%40%61%70%65%63%69%74%61%2e%63%6f%6d
Stéphanie Meaude : %63%6f%6e%74%61%63%74%2d%61%71%75%40%61%70%65%63%69%74%61%2e%63%6f%6d

Géographie et types d’entreprises … où trouver du travail ?

Comme son nom l’indique, la filière vigne et vin comprend à la fois la production de raisin et sa transformation en vin. Au-delà des 129 000 personnes travaillant dans les exploitations, ces deux activités font également intervenir une myriade de fournisseurs de produits et de services (fabrication et commerce de bouchons ou de machines à vendanger, assurances, conseil viticole, laboratoires d’analyse, établissements de formation…).

On retrouve l’ensemble de ces structures sur l’ensemble du territoire français, souvent localisées à proximité des grands vignobles dont vous pourrez trouver une cartographie ci-dessous.

Compétences et tendances … évolutions et attentes de la filière ?

Parfois représenté par de grands domaines, qui recherchent plutôt des profils spécialisés, le vignoble français a également pour caractéristique d’être constitué d’une multitude de domaines familiaux de petite et moyenne taille. Intégrer ce type de structure vous demandera d’être un véritable couteau suisse en mesure d’intervenir à la fois à la vigne, à la cave, parfois même à la vente.

Comme les autres filières de l’agriculture française, le vignoble suit les tendances actuelles, oscillant entre modernité et traditions. L’inclination actuelle au respect de l’environnement (14 % des exploitants sont en bio, 6 700 en HVE) engendre une connaissance indispensable de ces divers cahiers des charges et de leurs exigences, ceci que vous souhaitiez exercer en exploitation ou en périphérie. Il est à noter que certains retours à des pratiques traditionnelles, parfois ancestrales, sont souvent reliés aux nouvelles technologies : robots, drones, outils d’aide à la décision, station météo connectées… La maîtrise de ces outils est donc souvent indispensable. Leur développement, leur commercialisation, leur entretien proposent là aussi différents métiers en lien avec la filière.

Mais une fois tout cela dit … est-il si facile de travailler dans le monde de la vigne et du vin ?

La filière vigne et vin offre donc de nombreux métiers. Pourtant nous observons un marché de l’emploi parfois à deux vitesses. Les emplois en production, que ce soit à la vigne ou à la cave trouvent difficilement preneurs, bénéficiant comme l’ensemble de la production agricole d’une image parfois peu reluisante : emplois physiquement difficiles, très saisonniers, peu rémunérateurs. Au-delà de l’image véhiculée auprès du grand public, tentez de gratter le vernis pour voir ce qui se cache vous ne serez pas déçus ! Vous découvrirez des domaines investis dans la protection de l’environnement, qui font preuve d’innovation en créant de nouveaux produits, packagings … Vous aurez la possibilité d’utiliser des outils modernes et connectés. Surtout vous aurez la chance de travailler avec des femmes et des hommes passionnés par leurs terroirs et qui font vivre l’agriculture française.

A contrario, les métiers du commerce des vins et spiritueux ou de l’œnotourisme sont beaucoup plus prisés. Si vous souhaitez intégrer ce type de fonction la concurrence sera probablement rude, à moins que, pour le commerce notamment, vous soyez spécialisé sur un marché extrêmement pointu à l’export par exemple ou expert d’une clientèle particulière sur un territoire ciblé.

Soyez donc polyvalent ou très spécialisé.  Soyez surtout curieux et venez découvrir cette filière qui regorge de belles opportunités ! Un dernier conseil (et pas un dernier verre) pour la route ? Jouez la carte du réseau elle vous sera très utile ! Si vous souhaitez nouer un premier contact avec ce secteur contactez nos référentes dont vous trouverez les coordonnées en haut de la page.

Sources : Franceagrimer.fr, Agreste graphagri2020, données 2019 sauf indication contraire.

Pour en savoir plus, découvrez notre webinaire "Des métiers pour tous la filière vigne et vin"

Agriculture Bio, Raisonnée, Biodynamie, Permaculture,... de nombreuses alternatives existent aujourd'hui pour produire autrement. Retrouvez l'analyse de nos experts sur l'impact du développement de l’Agriculture Bio et Durable sur les emplois qualifiés dans l’ensemble de nos filières.

Agriculture Bio

Offres d'emploi

A la une

Dernières offres

Fiches métiers

Sur le plan viticole, le métier le plus représenté est celui d’ouvrier, parfois tractoriste, mais on y trouve aussi des métiers d’encadrement. Du côté de la filière vinicole, l’un des principaux métiers est l’ouvrier de chai ou caviste. Les maîtres de chai ou chefs de cave et l’œnologue encadrent cette production. Ces métiers et la polyvalence des personnes les exerçant varient en fonction de la taille des exploitations. Et il ne faut pas oublier tous les métiers transversaux et périphériques de la filière qui finalement recrute du CAP au Bac+5.

En 2020, l'APECITA a traité 883 postes en Vigne et vin.
Les catégories de fonction visées sont principalement la production (43 %), le contrôle et la certification (25 %), le commerce (18 %),  et le conseil - animation (11 %).
46 % des postes sont accessibles à des niveaux Bac+2, 28 % à des niveaux Bac+3/4, 27 % à des Bac+5, 20 % à des bac. Enfin, 61 % des offres sont proposées en CDD.

Agrorientation.com est un site édité par l’APECITA.

Agrorientation.com s’adresse à toute personne intéressée ou en recherche d’une formation ou d'informations dans les secteurs de l’Agriculture, l’Agroalimentaire, l’Environnement, l'aménagement et le paysage.

A cette fin, il présente :

  • les métiers dans les secteurs de l’Agriculture, l’Agroalimentaire, l’Environnement
  • les formations permettant d’accéder à ces métiers
  • les établissements qui dispensent ces formations

Actualités

Voir plus d'actualités